Etendue rêveuse © Régis Nardoux